Tarifs
3 fois moins cher

Les idées reçues ont la peau dure, et pourtant…
Oui, le tri est moins cher que le traitement des ordures ménagères.
Votre geste de tri compte, pour l’environnement évidemment, mais pas seulement...
Pour le porte-monnaie aussi ! 

La question est complexe et nécessite quelques explications.

Que payez-vous en réalité ?

Deux structures s’occupent de vos déchets :

  • Pour la partie « collecte des déchets », c’est votre communauté de communes, communauté d’agglomération ou syndicat de collecte 
  • Pour la partie « valorisation », c’est Trifyl et ses équipements industriels (déchèteries, centres de tri, bioréacteur, plateformes de compostage, plateformes de préparation du bois…)

Vous ne payez jamais directement à Trifyl le service de valorisation de vos déchets mais indirectement à travers vos collectivités de collecte.
La valorisation des déchets génère des recettes et des coûts et Trifyl, en tant que service public, veille à l’équilibre entre les deux. Autrement dit, toutes les recettes permettent de compenser les coûts. Plus Trifyl diversifie les recettes, moins le coût pèse sur les ménages. CQFD !

La liste des coûts :

Les coûts liés aux investissements et au fonctionnement du dispositif de valorisation des déchets (déchèteries, centres de tri, bioréacteur…) intègrent : les frais d’exploitation (carburants, entretien des machines, amortissements des équipements…), le coût de la main d'œuvre des hommes et des femmes qui travaillent au quotidien pour ces services, mais aussi la rémunération des prestataires spécialisés dans certains traitements spécifiques (déchets ménagers spéciaux par exemple).

La liste des recettes :

Pour financer le dispositif, Trifyl mobilise des ressources diversifiées, grâce à : la vente des matériaux (7% de ses recettes), la vente d’énergie (9%), les soutiens des éco-organismes et des financeurs (11%), le traitement opéré pour d’autres collectivités, le Sydom de l’Aveyron, le Smictom de Lavaur, la Communauté d’Agglomération de l’Albigeois (19%)… et la participation des adhérents à Trifyl, qui ne représente plus qu’un tiers du coût total.


Économies d’échelle et incitation au tri et à la réduction

Trifyl assure la compétence de traitement des déchets pour 14 collectivités adhérentes. Les communautés de communes, communautés d’agglomération et syndicats de collecte qui ont adhéré à l’établissement bénéficient ainsi d’économies d’échelle.
Voir si votre collectivité est adhérente à Trifyl

Les élus de Trifyl ont choisi d’établir des tarifs incitatifs en fonction des efforts de réduction et de tri de chaque collectivité. 
Ainsi, ils ont souhaité mettre en place un tarif bas pour le tri (emballages et papiers recyclables), inférieur à celui des déchets résiduels (poubelles noires), pour inciter à trier, et à bien trier. 
C’est donc, en moyenne en 2019, 96 euros la tonne pour la poubelle noire et 33 euros la tonne pour les emballages et papiers correctement triés.

Les collectivités de collecte paient à Trifyl en fonction du geste de tri de leurs habitants, autrement dit, de votre geste de tri. 
Le calcul est vite fait : le tri des recyclables coûte 3 fois moins cher dans le bac jaune. 
Alors trions !