La collecte séparée des biodéchets peut permettre de réduire jusqu'à 30 % le poids de la poubelle noire

Monique Corbière-Fauvel, Vice-présidente de Trifyl, en charge de la prévention et de la communication, vient d'être élue 2e Vice-présidente du réseau national Compostplus.

Ce collectif rassemble élus et techniciens de collectivités engagées dans la collecte à la source et la valorisation des biodéchets. Il participe aujourd’hui au développement et à la promotion de la filière des biodéchets auprès des pouvoirs publics, des élus locaux et des acteurs de l’environnement. Au total, 41 collectivités membres portent leur expertise au niveau national et européen. Elles représentent 14 millions d’habitants et ont la volonté de promouvoir la filière des biodéchets pour garantir un retour au sol de qualité.

L’engagement de Compostplus est essentiel ! Alors que la loi Anti-Gaspillage pour l’Économie Circulaire (AGEC) confirme la place capitale du tri des biodéchets pour réduire le poids de la poubelle noire, les adhérents échangent et mutualisent leurs expériences.

Pour répondre aux objectifs de la Loi sur la Transition Energétique, Trifyl expérimente la collecte séparée des biodéchets sur son territoire depuis 2020. Le bilan de ces expériences pourrait confirmer la généralisation à tout le territoire Trifyl de cette pratique au 1er janvier 2024. Elle permettra de valoriser un maximum de biodéchets en compost ou en biogaz, au sein de la nouvelle Usine de Tri et Valorisation des Déchets (UTVD) à Labessière-Candeil, dont les travaux débutent cet été.