Mieux triée, une part importante du tout-venant pourrait être recyclée

En déchèterie, les déchets destinés à la benne « tout-venant » ne possèdent pas de filière de recyclage spécifique. En juin, Trifyl a procédé au tri et à l’analyse de 20 bennes issues de tout le territoire (au total, plus de 80 tonnes de tout-venant). Pendant un mois, 6 personnes ont trié à la main les déchets hétéroclites contenus dans ces bennes. 
Menée dans le cadre du projet Trifyl Horizon 2030, cette opération consistait à identifier et à quantifier les différents types de matériaux (classés en 58 catégories !).
L’objectif est de dimensionner les chaînes de tri du futur centre de préparation de Blaye-les-Mines et d’évaluer la part des différentes valorisations possibles (recyclables et combustibles de récupération).