Une ressource locale

Le bois est une ressource locale et renouvelable. 28% du territoire de Trifyl est couvert par des forêts, gérées durablement.

Les déchets de bois non-traité, peuvent également être transformés en combustible pour chauffer des bâtiments. Pour développer cette filière, Trifyl s’est équipé de deux plateformes bois-énergie et accompagne de nombreux projets de réseau de chaleur au bois pour les établissements publics.

Actualités Bois Énergie
Plaquettes bois
31 bâtiments

publics chauffés au bois grâce à Trifyl

En image

Les étapes de transformation du déchet de bois en énergie

Plateforme bois-énergie de Labessière-Candeil
Plateforme bois-énergie de Labessière-Candeil
Broyage du bois à Labessière Candeil
Broyage du bois
Criblage du bois
Criblage du bois
Tracteur - criblage du bois
Criblage du bois
Bois criblé
Bois criblé
Stockage des plaquettes de bois
Stockage des plaquettes de bois
Unité de séchage du bois
Unité de séchage du bois à Labessière-Candeil
Chaufferie bois-énergie de Graulhet
Chaudière bois-énergie de Graulhet
Chaufferie bois-énergie de Lacaune
Chaufferie bois-énergie de Lacaune
Technique

Le combustible bois

cag

De quel bois je me chauffe ?

1 000 tonnes de déchets de bois non-traité sont issues des déchèteries chaque année. Deux plateformes, créées à Labessière-Candeil et à Labruguière, permettent de stocker jusqu'à 15 000 tonnes de déchets bois par an et de les transformer en énergie. Elles accueillent également les produits connexes de scieries et d’activités forestières. Le bois est préparé en broyat ou en plaquettes, qui permettent d’alimenter des chaufferies.

Chaufferie de Graulhet

La Régie Bois pour accompagner les communes

Les communes peuvent se doter d’un réseau de chaleur au bois pour chauffer leurs bâtiments publics. La Régie Bois de Trifyl accompagne de nombreux projets, de A à Z : conception, réalisation, maintenance, approvisionnement…

Contacter Trifyl pour un accompagnement de projet

Zoom sur le fonctionnement d'un réseau de chaleur

Schéma cycle carbone

Le bois, écologique et économique

En 2017, près de 2 900 tonnes de bois ont été utilisées dans les réseaux de chaleur de la Régie-Bois de Trifyl. Cela a permis de substituer la consommation de 700 t équivalent pétrole (TEP) d’énergie fossile et d’éviter l’émission de 1 660 t équivalent CO2 de gaz à effet de serre.

Tout au long de leur vie, les arbres absorbent du gaz carbonique et des sels minéraux pour leur croissance. Le CO2 qu’ils captent est rejeté en même quantité, qu’ils se décomposent ou qu’ils soient brûlés. L’utilisation du bois comme énergie est donc neutre en carbone.

Les chaufferies publiques au bois permettent aux habitants des collectivités qui ont choisi ce mode de chauffage, de réaliser des économies substantielles. Dans tous les projets portés par la Régie-Bois de Trifyl, le coût du combustible bois est en effet inférieur à celui des énergies traditionnelles. À Lacaune par exemple, les usagers paient la chaleur en moyenne 5% de moins qu’avec leur précédent moyen de chauffage.


Plus d’informations sur le bois-énergie 

En pratique

3 exemples de réseaux de chaleur au bois développés par Trifyl

chaufferie Graulhet

 

Moins de rejet de CO2

À Graulhet, le réseau de chaleur permet d’alimenter 15 bâtiments (logements sociaux, établissements scolaires, lieux culturels et sportifs : médiathèque, cinéma, piscine, gymnase…) et la maison de retraite. Il évite le rejet de 1 227 t/an de CO2, soit l’équivalent de 480 voitures effectuant 17 000 km/an. 
Voir la fiche technique

Chaufferie Lacaune

 

Une ressource locale

À Lacaune, le réseau de chaleur mis en service début 2018 dessert le collège, la maison de retraite, la crèche et prochainement la salle omnisports et la salle socio-culturelle. La chaufferie est composée de deux chaudières bois de 300 kW. Les plaquettes forestières qui alimentent cette chaufferie sont issues des forêts des Monts de Lacaune. L’approvisionnement est réalisé par une entreprise implantée localement.
Voir la fiche technique

Chaufferie d'Alban

 

Rien ne se perd…

À Alban, le réseau de chaleur permet d’alimenter des bâtiments collectifs, utilisés par l’ensemble de la population : école, collège, salle omnisports, gymnase, mairie, crèche, poste… Même les cendres issues de la combustion du bois sont revalorisées. Elles servent à l’amendement des sols d’une exploitation agricole située à proximité.
Voir la fiche technique

En savoir plus

Bois énergie

Mission bois-énergie dans le Tarn

Depuis 2009, Trifyl anime la filière bois-énergie du Tarn. L’objectif consiste à développer l’utilisation du bois comme source d’énergie et permettre la création d’une filière locale, écologique et créatrice d’emplois pour le chauffage collectif.
Menée par Trifyl, en partenariat avec l’ADEME, la Région Occitanie et l’Europe, l’animation bois-énergie du Tarn s’adresse aussi bien aux porteurs de projets publics que privés. Elle accompagne les projets de différentes façons :

  • Informations et conseils,
  • Organisation de visites et de journées techniques,
  • Études d’opportunité technique et économique,
  • Aide aux démarches administratives,
  • Suivi des chaufferies,
  • Structuration des filières d’approvisionnement et de leur démarche qualité.

Ce service est gratuit pour les maîtres d’ouvrage.


Consulter la brochure de la mission d’animation