TRIFYL HORIZON 2030

Dès 2014, Trifyl a engagé une réflexion concertée sur l’avenir de la gestion des déchets et repensé son modèle en profondeur. Ce travail a permis d'anticiper les effets de la nouvelle réglementation en développant un projet cohérent sur le territoire. 

L’enjeu est triple: garantir, pour les décennies à venir, un service public de gestion des déchets performant, durable et au meilleur coût pour les habitants du Tarn, du Lauragais, du Minervois et du Haut-Languedoc.

Ce projet global, nommé TRIFYL HORIZON 2030 (TH2030), concerne l’ensemble de la chaîne du déchet avec :

3 ambitions : la maîtrise des coûts, la création d’emplois et d’activités sur le territoire et la préservation de l’environnement.

4 axes prioritaires :

TH2020Moins de déchets, la prévention

TH2020L'extension des consignes de tri des plastiques

TH2020La gestion séparée des biodéchets

TH2020La mise en oeuvre de nouvelles unités pour une meilleure valorisation des déchets

Réglementation

Ce que dit la Loi

Loi Transition énergétique

Le projet TH2030 vise à répondre aux enjeux fixés par la Loi de Transition Énergétique pour la croissance verte, promulguée en 2015. 

Voir le texte de Loi. La Loi impose notamment de nouveaux objectifs concernant la gestion des déchets. Elle accentue les exigences environnementales et hiérarchise les modes de traitement, en privilégiant la réduction des déchets, leur valorisation et la limitation du stockage.

 

Axe 1

Moins de déchets, la prévention

objectif réduction

Les objectifs

La prévention, c'est-à-dire la réduction des déchets, constitue une priorité. Trifyl s’y est engagé depuis 2011 et a mis en place de nombreuses actions concrètes : stop pub, lutte contre le gaspillage alimentaire, manifestations éco-responsables... 
L’objectif national fixé par la Loi est ambitieux : réduire de 15% les déchets d'ici 2030. Le défi est de taille, car les tonnages apportés en déchèterie continuent à augmenter... 

Voir le programme national de réduction des déchets

 

Réduire

Le rôle de chacun

Pour inverser cette tendance, chacun a son rôle à jouer : professionnels comme particuliers. Chacun de nous produit et jette en moyenne 503 kg de déchets par an. En 2030, chaque habitant devra avoir réduit de 75 kg les déchets produits en une année. Au-delà de l’objectif quantitatif à atteindre, la prévention permet de limiter l’impact environnemental et financier lié à l’augmentation de notre production de déchets. 

Retrouvez quelques actions concrètes à mettre en place chez vous 

Compost

Un programme d’actions

Dans le cadre du projet TH2030, Trifyl et ses adhérents ont élaboré un programme d'actions. L'objectif consiste à accompagner la diminution en poids de la poubelle noire et des apports en déchèteries et d'encourager en particulier : 

 

Axe 2

L'extension des consignes de tri des emballages en plastique

Extension consignes plastiques

Aujourd'hui, sur le territoire Trifyl, 100% des emballages en plastique se trient, quelle que soit leur forme (sacs, pots…). Cette extension des consignes de tri permet de simplifier encore le geste de tri et d’augmenter les quantités de matières recyclées.
 

Axe 3

La gestion séparée des biodéchets

Les "biodéchets" (déchets alimentaires, restes de repas, épluchures…) représente un tiers du poids de notre poubelle noire. Pour alléger celle-ci et valoriser davantage de déchets, la loi a prévu qu'au 1er janvier 2024, les particuliers puissent séparer les déchets de cuisine du reste des déchets qui se trouvent dans la poubelle noire.

Sur le territoire Trifyl, deux solutions existent pour les isoler : le compostage et/ou la collecte en sac orange. Cette dernière facilite le geste de tri et permet une double valorisation des biodéchets au sein de l'usine de tri/valorisation des déchets de Trifyl : production de biogaz (gaz vert), puis compost.

 

geste de tri biodéchets

 

Collecte et valorisation

Depuis le 1er janvier 2024, la collecte séparée des biodéchets a été généralisée sur l'ensemble du territoire. Quand ils n'y a pas de composteurs mis à leur disposition, les habitants peuvent désormais trier leurs déchets de cuisine dans des petits sacs orange dédiés. Une fois pleins et bien fermés, ces sacs doivent être déposés dans le bac / conteneur habituel pour être collectés aux côtés des sacs poubelle noirs.

Les sacs orange et les sacs noirs sont acheminés dans l’usine de tri/valorisation des déchets à Labessière-Candeil.
En entrée d’usine, les sacs orange sont séparés par tri optique et ouverts.
Grâce à la méthanisation, les biodéchets sont doublement valorisés : ils produisent du biogaz, avant de devenir du compost.
Le biogaz est purifié, puis injecté dans le réseau de gaz et le compost est utilisé par la filière agricole.

Axe 4

La mise en œuvre de nouvelles unités pour une meilleure valorisation des déchets

Engagé dès 2014, le projet TH2030 est un projet au long cours. Il intègre dans sa construction, des critères liés au développement durable et à l’économie circulaire :

PuceMaîtrise des coûts

PucePréservation de l'environnement

PuceCréation d'emplois

PuceCo-construction

PuceDéveloppement du territoire

PuceInnovation

Trois équipements structurants

Fonctionnant en synergie, ils permettront de valoriser 80 % de nos déchets ménagers en recyclables, biogaz, compost ou combustible.

  • Une usine de tri / valorisation des déchets (UTVD)

Implanté sur le Pôle des Énergies Renouvelables, à Labessière-Candeil, cet équipement accueillera trois types de déchets : les déchets résiduels (poubelles noires), les biodéchets (triés directement par les particuliers et collectés dans des sacs de couleur) et le tout-venant de déchèteries.  L'usine va permettre de maximiser la production de biogaz (au-delà de ce qui est réalisé actuellement en mode bioréacteur) mais également de produire du compost et un combustible (combustible de récupération). Mise en service (phase de test) : octobre 2023 - Entrée en exploitation : été 2024.

Les déchets restants (déchets ultimes), représenteront moins de 20% du gisement et seront stockés sur le Pôle des Énergies Renouvelables.

  • Un centre de tri départemental 

Le centre de tri de Labruguière a été redimensionné et modernisé pour accueillir l’ensemble des collectes sélectives du territoire et 100% des emballages et papiers du territoire, soit 30 000 tonnes par an. Après 15 mois de travaux, le nouvel équipement est entré en exploitation le 1er janvier 2023.

  • Une unité d'affinage du tout-venant des déchèteries

En 2023, le centre de tri de Blaye-les-Mines est converti en unité d'affinage du tout-venant issu des 37 déchèteries du territoire Trifyl. Le tout-venant ainsi préparé pourra être valorisé en combustible de récupération dans l'UTVD de Labessière-Candeil.

 

Maîtriser les coûts

Aux avantages environnementaux portés par ce projet, s'ajoutent des intérêts économiques. La réduction du stockage permet en effet de limiter considérablement l'empreinte de la Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP), jusque là réduite pour le bioréacteur. Une hausse de son montant est prévue à très court terme. Elle atteindra 65 € la tonne en 2025, là où elle se situait à 18 € en 2020.

Visite de sites

Les choix technologiques

Pour définir quelle technologie utiliser pour valoriser au mieux tous les types de déchets, Trifyl a visité de nombreux équipements en France et à l'étranger et s'est entouré de nombreux experts. Un dialogue compétitif a été engagé en avril 2018 entre 4 groupements pour comparer leurs propositions techniques et financières.

Le groupement URBASER Environnement, sélectionné à l'été 2019, sera chargé de concevoir, construire et exploiter la nouvelle unité de traitement pendant 5 ans. Le chantier a débuté en août 2021 et l'usine sera réceptionnée au second semestre 2023.

Gaz injection

La production de gaz

L'usine permettra notamment de produire, à partir des déchets, du gaz renouvelable qui sera injecté dans le réseau de transport de gaz Teréga. Une canalisation reliera le Pôle des Énergies Renouvelables de Labessière-Candeil au réseau de gaz le plus proche. La production de gaz permettra de couvrir jusqu’à 10% des besoins en gaz domestique du département du Tarn. 

Usine CSR

Le combustible de récupération

Un combustible sera préparé à partir des déchets résiduels. Il sera destiné à alimenter des réseaux de chaleur nouvelle génération et des industries du territoire.

En vidéo